Reine de beauté

Reine de beauté

Amy Green

Belfond

  • 21 juin 2020

    Bon thriller psychologique.

    Un thriller psychologique qui fonctionne et qui sait se faire aimer.
    Avec Reine de Beauté, Amy Green propose une intrigue qui, personnellement, a su m’embarquer.

    On y suit, en alternance, Jenny, âgée de 14 ans, dans les jours qui ont précédé son meurtre, et Virginia, sa demi-sœur âgée de 26 ans, dans les jours qui suivent ce même meurtre.

    J’aurais préféré que Virginia, qui est de loin mon personnage préféré, soit un petit peu plus jeune, pour que certaines de ses actions et réactions soient plus appropriées, mais ce n’est qu’un avis personnel, et ça n’enlève rien à l’intérêt du roman.

    Bien entendu c’est un thriller psychologique, qui répond donc aux codes du genre, mais l’auteure a su se servir d’une trame qui marche très bien et fait tourner rapidement les pages.

    Le monde des mini-miss y est bien restitué, avec ses travers et ses risques, physiques comme émotionnels.
    Comme souvent dans ce monde là, ce sont les parents qui sont les plus attachés à tous les titres que les enfants qui sont eux, plus victimes que demandeurs.

    Mais le plus gros de l’intrigue se joue plutôt sur les liens familiaux et les tourments qui s’y rapportent, en particulier lorsqu’il y a famille recomposée.
    On y parle également beaucoup du rapport à l’autre à l’adolescence, et j’ai trouvé Amy Green assez juste dans ses représentations du sujet.

    Le style est convaincant et promet de très bons prochains titres de cette plume.
    Le rythme est bien tenu et rend la lecture très agréable, l’alternance des voix se chargeant elle de la rendre addictive.
    Une mention particulière à Virginia, le personnage le plus poussé de l'histoire.

    On ressent dans la mise en que l’auteure travaille dans le milieu cinématographique, et on imagine sans mal une adaptation de ce roman à la télévision.

    Quelques incohérences pourront être relevées, mais elles sont souvent inhérentes au thriller psycho-domestique et ne m’ont donc absolument pas dérangée.

    Secrets, mensonges et drames familiaux se croisent au fil des pages et nous induisent régulièrement en erreur sur le véritable coupable.

    Un roman à découvrir pour les amoureux du genre, et qui m’a personnellement beaucoup plu.
    À lire pour passer un agréable moment de tension.