Panorama

Lilia Hassaine

Gallimard

  • Conseillé par (Libraire)
    10 février 2024

    2050, la société française et son système judiciaire tels que nous les connaissons n'existent plus. Désormais, c'est le peuple lui-même qui vote les lois et les sentences sur internet. L'ère de la Transparence et le renoncement à l'intimité promettent une baisse de la délinquance et de la criminalité. Alors, comment expliquer la disparition d'une famille dans cette ville où tout le monde veille et se surveille ?
    Des HLM aux quartiers pavillonnaires huppés, de la nostalgie à l'anticipation, les romans de Lilia Hassaine sont toujours percutants, efficaces et captivants !


  • Conseillé par
    29 janvier 2024

    justice, vie moderne

    De l’autrice, j’avais moyennement aimé Soleil amer. Je me suis régalée avec son dernier ouvrage.

    Bien sûr, il y a une enquête sur la disparition d’une famille dans un quartier huppé dans lequel toutes les maisons sont transparentes.

    Mais cette enquête n’est qu’un prétexte pour nous présenter une société résultante des réseaux sociaux dans laquelle rien ne peut être caché à ses voisins.

    Tout a été pensé, même le lit-sarcophage si vous voulez faire l’amour loin des yeux inquisiteurs, et qui nécessite d’être activé des deux côtés du lit, obligeant au consentement des deux parties.

    Mais comme tout le monde n’adhère pas ou n’a pas les moyens, il existe des quartiers « à l’ancienne » dans lesquels la jeunesse dorée va s’encanailler.

    J’ai découvert au détour d’une phrase que le fondateur de la marque de chaussures Bata était tchèque et qu’il avait dans son immeuble un bureau-ascenseur entièrement vitré qui allait d’étage en étage, avec vue ses équipes.

    J’ai aimé le personnage de Nico aux goûts vestimentaires décalés, mais toujours avec des lunettes noires.

    Le personnage de l’architecte qui a construit le quartier m’a paru bien peu transparent, lui qui imagine une cathédrale de verre, futur temple de la consommation à l’image du Crystal Palace de Joseph Paxton.

    J’ai aimé que ce roman parle également de justice : celle au nom de qui on construit des bâtiments transparents, celle qui s’exerce par vote populaire, mais qui profite à celui qui crie le plus fort.

    J’ai aimé le regard de l’autrice sur notre future société qui, toute transparente qu’elle sera, abritera toujours les mêmes individus.

    Quelques citations :

    Mon smartphone était bien plus puissant, il ne me demandait rien, il anticipait mes désirs, et tout semblait gratuit. J’ai compris qu’il se nourrissait de mon ennui et que j’avais payé ses gens de mon temps. (p.55)

    L’algorithme nous approuve, entretient nos croyances, nous conforte dans nos choix. Je partage des articles, des posts, pour évangéliser mes amis, ma famille. Ne pas communiquer, pour ne pas évoluer. Echanger, pour ne surtout pas changer. (p.148)

    L’image que je retiendrai :

    Celle de la forêt dans laquelle se rend un des personnage disparu qui aimait chasser loin des yeux des bien pensant.


  • Conseillé par (Libraire)
    16 novembre 2023

    Dans un futur où les maisons sont transparentes, une disparition inquétante a lieu... - Guillaume


  • Conseillé par (Libraire)
    21 octobre 2023

    Un monde transparent

    En 2049, le mot d'ordre est transparence !
    Les maisons sont en verre, pour voir les faits et gestes de ses voisins et supprimer tout acte de malveillance.
    La police s'appelle " gardiens de protection ". Mais, malgré cela, un couple avec un enfant disparaît du jour au lendemain. Hélène est chargée de l'enquête et va découvrir la face cachée de ce paradis !
    Roman intéressant et qui nous questionne sur la société que nous voulons !


  • Conseillé par (Libraire)
    26 septembre 2023

    Une société de transparence où le contrôle social règne.

    En 2049, la France, c'est le règne de l'harmonie et du contrôle social. Une société de transparence totale où une grande partie de la population a acceptée de vivre sous le regard de ses voisins.
    Avec Panorama, Lilia Hassaine construit une expérience de pensée et donne à réfléchir sur notre société actuelle. Une lecture addictive avec des passages percutant de justesse et de vérité.


  • Conseillé par (Libraire)
    1 septembre 2023

    Une enquête particulière dans une société à l'apparence idyllique

    Lilia Hassaine imagine une société où la transparence est le maître mot : les gens qui le souhaitent peuvent vivre dans des quartiers composés de maisons de verre. Si tout le monde peut voir votre vie chez vous, il ne peut donc plus y avoir de violences conjugales, d'incestes, de meurtres, etc. A priori la vie parfaite. Mais, un beau jour, une famille entière disparaît. C'est une voisine qui donne l'alerte : ses voisins ont recouvert leurs vitres de savon pour se cacher.
    Difficile de mener l'enquête pour la policière chargée de l'affaire quand tous les indices qu'elle trouve sont sous la loi de la transparence : elle ne doit rien cacher...


  • Conseillé par (Libraire)
    29 août 2023

    2050, la société française et son système judiciaire tels que nous les connaissons n'existent plus. Désormais, c'est le peuple lui-même qui vote les lois et les sentences sur internet. L'ère de la Transparence et le renoncement à l'intimité promettent une baisse de la délinquance et de la criminalité. Alors, comment expliquer la disparition d'une famille dans cette ville où tout le monde veille et se surveille ?
    Des HLM aux quartiers pavillonnaires huppés, de la nostalgie à l'anticipation, les romans de Lilia Hassaine sont toujours percutants, efficaces et captivants !


  • Conseillé par (Libraire)
    16 août 2023

    Une réussite

    2050, tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes dans une France ultra-sécurisée, toujours démocratique… Plus de violence, plus de risque apparent, tout le monde y va de sa contribution personnelle pour qu'il n'y ait aucun débordement. Ça s'appelle "La transparence" c'est-à-dire un "pacte citoyen fondé sur la bienveillance partagée et la responsabilité individuelle". Tout est visible de l'extérieur, la bâti est conçu comme tel, tout en verrières, permettant ainsi à chacun de s'épier en toute impunité et pourvu que ce soit pour le bien commun.
    Hélène Dubern, gardienne de protection de son état (en fait policière) vit avec son mari et sa fille Tessa dans un quartier de cet acabit. Ce sera elle le personnage central et clé de voute de ce roman superbement maîtrisé.
    Elle semble être la seule consciente de ce qui se trame ici. La seule à ne pas être dupe, c'est pourquoi lorsqu'un drame survient sans crier gare, c'est elle qui va s'emparer à bras le corps de cette affaire. Un couple et leur enfant disparaissent sans laisser de traces. Ce qui semble être totalement incongru dans cet environnement aseptisé et ultra-policé. Et pourtant...
    Un très bon roman qui joue des codes de la dystopie avec parcimonie et finesse. Les descriptions de cette société ultra-normée sont saisissantes tant elles s'inspirent de toutes les peurs, et autres diktats de la société actuelle. Le tout servi par une écriture précise et rythmée. On est happé de bout en bout. Lilia Hassaine réussit à instaurer un climat inquiétant sans illusion. Bref, une sacrée réussite !