J'appelle mes frères

Jonas Hassen Khemiri

Actes Sud

  • 17 novembre 2014

    le résumé de l'éditeur

    Pour donner envie, voici le résumé : Une voiture piégée explose dans le centre de Stockholm, semant la panique générale. La police sillonne la ville à la recherche d’un coupable et les habitants sont en proie au doute. Amor, un jeune homme issu de l’immigration, arpente discrètement les rues en essayant de ne pas se faire remarquer. À la recherche d’un anonymat devenu impossible, il est hanté par ce qu’il ressent comme une méfiance accrue à l’égard des “gens comme lui”. Il appelle ses frères pour les mettre en garde : planquez-vous, fondez-vous dans la masse, ne vous faites pas remarquer – ça va commencer. Le sentiment d’insécurité qui s’insinue peu à peu en lui et le prend en otage finit par devenir tellement oppressant qu’il va jusqu’à douter de sa propre innocence…
    Un monologue intérieur saisissant qui soulève avec beaucoup de subtilité les questions liées aux sentiments d’exclusion et d’appartenance, servi par une voix singulière de la littérature suédoise contemporaine.