Une vie pour le cinéma, récit
EAN13
9782246745112
ISBN
978-2-246-74511-2
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Documents Français
Nombre de pages
528
Dimensions
24 x 15 x 3 cm
Poids
644 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

«  Il n’y a de grandes œuvres d’art qu’à l’ombre d’un grand rêve  ». Jean-Jacques Annaud avait fixé le sien dès l’âge de neuf ans, quand, un peu crânement, il annonçait à sa mère  qu’il  serait cinéaste ou rien.   Aujourd’hui, l’objectif est atteint et certains des films de cet enfant déterminé comme La guerre du feu, L’ours, Le nom de la rose, L’amant, Sept ans au Tibet, Stalingrad, Le dernier loup, ont fait rêver des millions de spectateurs dans le monde. Une vie de cinéma revient, à la première personne, sur ce parcours étonnant. On y découvre un gamin rêveur issu d’un milieu modeste, un bourreau de travail,  un homme d’audace et de passion qui, quels que soient les événements, heureux ou non, ne s’est   jamais perdu de vue.
Technicien hors pair, toujours à l’affût de nouvelles technologies, après ses études de cinéma (école de Vaugirard puis l’IDHEC, l’ancienne Femis) et une licence de lettres, Jean-Jacques Annaud a fait ses premières armes dans la publicité dont il deviendra une des stars avec quelque cinq cents spots à son actif.
Mais, en chemin, il n’oubliait pas son ambition, le long-métrage, le «  grand cinéma  ».  Ce sera, en 1976,   La victoire en chantant, un premier film qui lui vaut l’oscar de meilleur film étranger. Dès lors, tous les projets ou presque de ce voyageur infatigable le conduiront aux quatre coins du monde, en Côte d’Ivoire, au Canada, en Argentine, en Allemagne, en Espagne, au Kenya, en Italie, en Écosse,  au Vietnam, en Tunisie, au Qatar, en Mongolie. Seul compte le sujet, qu’il aime universel. Résultat  : il est sans conteste le plus international des réalisateurs français et l’un des plus célèbres.
Jean-Jacques Annaud est aussi un remarquable directeur d’acteurs qui a su capter le talent des plus grands, de Patrick Dewaere à Sean Connery, de Ed Harris à Jude Law,   de José Garcia à  Brad Pitt, de Rachel Weisz à Patrick Dempsey. Il a aussi révélé nombre de jeunes comédiens inconnus comme Ron Perlman qu’il emploiera trois fois.
Enfin ce livre plein d’anecdotes dévoile les secrets, les exigences et les folies de la fabrique du cinéma  : en se racontant, Jean-Jacques Annaud écrit un chapitre de l’histoire du cinéma mondial.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Du au , Espace Louison Bobet - Palais des congrès

La Fête du livre de Quiberon, est l'occasion pour nous de vous faire partager nos coups de cœur et nos découvertes littéraires, ainsi que notre engagement pour la lecture et la culture. Cette année, près de 60 auteurs investiront l’Espace Louison Bobet, pour présenter et dédicacer leurs ouvrages. Dans ce même lieu, vous pourrez assister aux cafés littéraires, répondre au quiz de Daniel Lacotte, participer à la dictée, profiter des intermèdes musicaux et découvrir le close-up avec POK le magicien... Les jeunes pourront participer à des ateliers manga pendant que les plus petits rencontreront avec bonheur la mascotte T'choupi.

Les rendez-vous à ne pas manquer :
Vendredi 26 avril :
- 18h30 au Sofitel T&Tisanes : rencontre avec Jean-Jacques Annaud
- 21h au cinéma Le Paradis : hommage à Jean d'Ormesson
Projection de "Monsieur" le documentaire de Laurent Delahousse, suivie d'un échange avec Héloïse d'Ormesson
Dimanche 28 avril :
- 20h30 au cinéma Le Paradis : hommage à Gérard Oury
Projection de "La folie des grandeurs", suivie d'un échange avec Danièle Thompson

Afin d'assister aux projections, réservez vos places au 02 97 50 17 20
Cinéma LE PARADIS - Rue du Phare - 56170 QUIBERON