De la perte et d’autres bonheurs, Une lecture de S. Freud, «Le délire et les rêves dans la
EAN13
9782070183784
ISBN
978-2-07-018378-4
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Connaissance de l'Inconscient - Le principe de plaisir
Nombre de pages
72
Dimensions
18 x 18 x 0 cm
Poids
93 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De la perte et d’autres bonheurs

Une lecture de S. Freud, «Le délire et les rêves dans la "Gradiva" de W. Jensen»

De

Gallimard

Connaissance de l'Inconscient - Le principe de plaisir

Offres

Longtemps après l’adolescence, Jean Mattern relit la «fantaisie pompéienne» de Wilhelm Jensen, discret écrivain munichois (1837-1911), et le commentaire que Freud en a fait en 1907. À la suite d’un rêve qui redonne vie à une figure de marbre antique, un jeune archéologue se rend dans un état second à Pompéi. La jeune femme de son rêve vit en réalité en bas de chez lui, et n’est autre que son amie d'enfance, oubliée : elle le suivra dans son voyage, le guérira de son délire en y entrant et en utilisant les mêmes médicaments langagiers que le psychanalyste. L’amour est médecin, et la psychanalyse est une archéologie de l’amour. Jean Mattern entre-tisse plusieurs fils dans cet essai : celui de sa propre psychanalyse, de ses pertes et de ses deuils, celui d’une découverte vitale singulière ; le fil de l'éclairage que sa deuxième lecture du Délire et les rêves à trente ans de distance projette sur la première, et sur lui-même ; celui réciproque qu’il porte sur le texte de Freud. L’auteur s’expose et s’explique simplement, directement, au grand jour. Mais l'énigme de son enquête rappelle que, dans Pompéi enseveli, la lumière de midi accueille des fantômes.
Après avoir longtemps coordonné les domaines étrangers - dont la collection «Du monde entier» - aux Éditions allimard, Jean Mattern est à présent éditeur responsable de la littérature étrangère chez Grasset & Fasquelle. Il est l'auteur de quatre romans : Les bains de Kiraly (2008), De lait et de miel (2010), Simon Weber (2012), Septembre (2015).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Mattern